• Patrimoine & Secteurs protégés
  • Patine
  • Enduit craquelé Monaco
  • Enduit craquelé Monaco
  • Peinture craquelée Monaco
  • Mousses & lichens
  • Traces d'ocre à Joigny
  • Porte ancienne Viviers-en-Vivarais
  • Patine à Viviers-en-Vivarais
  • Enduit rose à Monaco
  • Traces d'ocre à Joigny
  • Charte-couleur Citadelle de Monaco
  • Art Nouveau à Monaco
  • Art Nouveau à Monaco
  • Ocre rouge à Monaco
  • Ocre rouge à Monaco
  • Ocre rouge à Monaco
  • Belle-Epoque à Monaco
  • Belle-Epoque à Monaco
  • Fenêtres ton-sur-ton à Monaco
  • Palette Monaco
  • Coloration façades néo-Haussmannien
  • Maisons vigneronnes, Joigny

Patrimoine & secteurs protégés

Le travail de la couleur en architecture sensible impose silence, réflexion et humilité. L’inspiration d’A3DC s’enrichit ici du passé de la couleur, de l’histoire, des ressources locales, des composants de l’architecture et de ses matériaux, de la lumière, du climat et de la géographie des lieux. Toutes ces informations sont utiles pour comprendre l'architecture. Les relevés et prélèvements effectués lors de la phase exploratoire de terrain, lors d’analyses de site, permettent d'assimiler les composants de la couleur, les strates héritées du passé, les repeints et les couches successives des teintes appliquées au fil des années. Les éclats d'enduits, les écailles de peinture, les patines apparentes sont des trésors d'information. Douces et respectueuses de l'esprit des lieux, les couleurs naturelles des pierres, sables, briques, enduits, pigments minéraux et organiques, bois, ardoises, tuiles… sont le vocabulaire des interventions harmonieuses d'A3DC, des interventions peu visibles, intégrées au paysage, respectueuses de la tradition et de l’histoire des hommes.

1. Parc Naturel Régional de l'Oise-Pays de France

Dépassant le travail de la couleur effectué pour le compte d'une municipalité seule, la mission pour une collectivité locale telle qu'un Parc Naturel Régional recouvre une dimension territoriale plus vaste, et donc plus complexe. Elle rassemble en effet une communauté de communes éparses et différentes qu'il s'agit de réunir par un même usage cohérent de la couleur. La perception des façades harmonisées de chaque entité construite, tout en conservant à chaque village une identité propre à l'intérieur d'une palette commune, est un exercice passionnant. Le PNR du Pays de France, en périphérie immédiate de Paris, est à cheval entre les départements de l'Oise et du Val d'Oise. En collaboration avec le cabinet LDRP Architecture & Design, A3DC, après les analyses de sites sur le terrain, conçoit une palette harmonisée et homogène des composants du bâti pour chacune des typologies d'architecture et pour chaque village, en tenant compte des ressources locales, des composants de l’architecture et de ses matériaux, de la lumière et de la configuration des lieux. Les couleurs naturelles des pierres, sables, enduits, pigments minéraux et organiques, tuiles et briques… sont le vocabulaire de palettes respectueuses de la tradition architecturale, afin de retrouver et de réhabiliter la fragile couleur locale et restaurer la belle qualité si particulière de paysages typiques d'Ile-de-France.

2. Principauté de Monaco

Principauté de Monaco

Rocher accroché entre ciel et terre, Monaco a une position enviable en Méditerranée depuis le XIIIe siècle et les premières traces de son héritage architectural. Sa situation panoramique exceptionnelle exige une attention portée à la perception de son bâti urbain dont Monaco a gardé toutes les traces des grandes époques de l’architecture. Ce brassage de styles fait la richesse de son centre patrimonial et historique, à la belle structure médiévale. Le tissu architectural et urbain ne prend son ampleur pour sortir des limites de la vieille ville qu’au XIXe siècle : Monaco s’enrichit alors progressivement des grands mouvements créatifs successifs de l’architecture. L’action de la Direction de la Prospective, de l’Urbanisme et de la Mobilité prend toute sa dimension pour valoriser le passé de la cité et le devenir de son développement urbanistique et architectural dont les effets porteront également sur l’agrément du cadre de vie. Les répercussions d’une telle démarche sont esthétiques, économiques et touristiques…

3. Ville de Salers secteur sauvegardé

Ville de Salers secteur sauvegardé

Salers a su préserver un authentique paysage d'Auvergne, et un bâti traditionnel construit avec la production des volcans éteints. La richesse des couleurs du basalte taillé et façonné par l’homme en matériaux de construction et en lauzes de couverture de l’architecture locale, l’oxydation ferrique de la lave volcanique ont progressivement établi une palette traditionnelle restreinte de gris minéraux, de rouges oxydés et de bruns terreux. Pour égayer les murs,les enduits sont généralement teintés d’ocre jaune. Autre originalité pour colorer modestement la ville, les menuiseries, en harmonie avec les matériaux de construction, proposent, outre des gris, des bruns rouges et des marrons plus clairs, des tons bois éclaircis par l’oxyde jaune et des vert bronze ou mousse, plus rarement émeraude. La couleur des portes et fenêtres sert alors à la personnalisation de l’édifice, en différenciation d'avec la maison voisine, toutes serrées les unes au autres pour se protéger de rudes conditions climatiques.

4. Parc Naturel Régional de la Haute-Vallée de Chevreuse

Parc Naturel Régional de la Haute-Vallée de Chevreuse

A trente kilomètres de Paris, la vallée de Chevreuse a conservé des paysages et un patrimoine exceptionnel. Le bâti très diversifié regroupe des maisons rurales de facture modeste et de grandes exploitations agricoles, ainsi que de nombreuses maisons bourgeoises des XIXe et XXe siècles. Les lotissements sont bien entendu le reflet d’une urbanisation croissante mais leur expansion doit également être maîtrisée sous l'angle de la couleur. Quant aux bourgs anciens, ceux de Chevreuse et de Rochefort-en-Yvelines, ils ont su garder leur trame historique et sont remarquables par leur état de conservation. Les enjeux d’une charte des couleurs et des matières destinée à la mise en valeur du domaine bâti sont évidents : conserver la cohérence de la perception du paysage et garantir la mise en valeur d’un patrimoine régional original et sensible, intégrant tous les développements et les besoins de l'architecture moderne et contemporaine, celles principalement d'habitation.

5. Ville de Dunkerque quartiers du Casino

La mer toute proche, le bruit des vagues déferlantes, les tons délavés du sable et de l’eau confèrent à la palette de la ville de Dunkerque des tons aquarellés, lumineux et nuancés, à dominante bleutée, accompagnée d’un jaune doux, solaire et d’un rose plus minéral. La proximité de la digue confère au quartier des places du Casino et P. Asseman une richesse de couleurs changeantes liée à la mer et à ses lumières changeantes. Lieu de passage entre le port de Dunkerque et la station balnéaire de Malo-les-Bains, les façades des années 50 et 60 se parent de teintes douces et lumineuses, tantôt à consonance maritime (gris colorés, bleus ciel, turquoises…), tantôt inspirées des nuances chaudes des enduits traditionnels, colorés à la poudre de brique, tantôt encore des couleurs joyeuses de briques peintes typiques de la Côte d’Opale.

6. Ville de Fort-de-France

Ville de Fort-de-France

Les couleurs de la ville de Fort-de-France traduisent la lumière et les teintes chatoyantes des Caraïbes. S’inspirant de la tradition et de l’usage joyeux de la couleur, au carrefour des civilisations indienne, africaine et européenne, mêlées aux coutumes locales, le nuancier-conseil reflète le goût et le sens inné des habitants pour l’assemblage festif des couleurs qui chantent ainsi, sur toutes les façades de la ville, cette joie de vivre insulaire. Associées aux nouveaux gris et neutres de la modernité architecturale, quatre familles de couleurs permettent des harmonies colorées qui peuvent se décliner à l’infini et redonner à la ville son identité colorée. Afin de retrouver, réhabiliter la fragile couleur locale, cette qualité si particulière du paysage bâti qui en fait toute la beauté, toute la rareté.

Go Top