• Communication, culture & architecture
  • Marie-Claire 1971
  • Quatre Temps, La Défense
  • Val de Reuil, Médiathèque, 1981
  • Val de Reuil, Médiathèque, 1981
  • Ecole Les Maradas, Pontoise, 1972
  • Ecole Les Maradas, Pontoise, 1972
  • Weber Terranova Print Structures 3D3
  • Weber Terranova Print Structures 3D3
  • Weber Terranova Print Structures 3D3
  • Weber Terranova Print Structures 3D3

Communication, culture & architecture

Les supergraphismes en architecture, aussi bien en façade qu'en décoration intérieure, apportent une touche complémentaire, lorsque design, graphisme, identité visuelle, décor et animation, une fois posés sur la construction, prennent lle relais à la suite de la couleur, pour rythmer chaque architecture de leur petite musique d’accompagnement. En façade, le graphisme est une valeur ajoutée toujours subtile, charmante, charmeuse… Après une longue période de désamour due à un traumatisme relevant de tentatives graphiques aussi expérimentales qu'hasardeuses, le dessin et sa plus pure dimension décorative reviennent au goût du jour, sous l'impulsion d'une CAO de plus en plus performante, fine et semsible, à la mesure de l'architecture, Reliefs, perforations, ombres... apportent une dimension onirique à la création du décor façadier. Une façon esthétique de conférer au bâti une expression nouvelle, un rythme, une histoire, une émotion que l'animation graphique transmet.

1. Couleur Vintage, la liberté d'une époque...

Couleur Vintage, la liberté d'une époque...

Lenclos, entre les années 1970 et 90, explose les codes de la coloration architecturale. C'est l'époque des grandes recherches, entre créations d'artistes et concepts des théoriciens de la couleur, des tentatives autant artistiques que décoratives pour faire évoluer les couleurs en façades. Vingt ans pendant lesquels toutes les audaces auront cours. Le slide-show ci-dessous fait presque sourire à une époque que les nostalgiques et les nouveaux contempteurs du vintage regretteront... Animation des façades du centre commercial des 4 Temps à La Défense, en collaboration de Lenclos avec le peintre cynétique Carlos Cruz-Diez (1972-1985), coloration du groupe scolaire maternelle Les Maradas et des logements collectifs Les Linandes à Cergy (1972), animation des façades de la médiathèque du Val-de-Reuil et coloration du Germe du Val (1971), chantiers Gondolys à Port-Barcarès..., tout est aujourd'hui reconnu comme un travail d'exception de la couleur, et au-delà de la dimension expérimentale, classé comme vintage par le goût de la nostalgie, avec la reconnaissance et l'admiration de toute une nouvelle génération.

2. Ecole maternelle et primaire Marine, Colombes

Ecole maternelle et primaire Marine, Colombes

En collaboration avec le cabinet Dominique Coulon de Strasbourg, A3DC retravaille et valide pour la mairie de Colombes le plan de coloration et d’animation graphique du projet de construction du groupe scolaire Marine, à la fois centre de loisirs et d’animations sportives et éducatives, un projet bâti sur un ancien terrain militaire réhabilité en plein centre-ville. A la révolution d’un quartier en profonde mutation urbanistique répondent une volonté de coloration exceptionnelle des façades et un désir de graphismes forts et visibles, donnant personnalité et déstructuration au bâtiment. Un système de lignes colorées obliques est retenu, à cheval sur les surfaces horizontales et verticales, griffant sols et murs, cassant les perspectives et sans raccord avec les fuyantes depuis les différentes vues des façades construites. Ce système graphique associé à la couleur est retenu pour la déstabilisation de la structure, l’allongement des lignes de fuite, la perception déformée et étonnante d’un bâtiment détonnant,aux tonalités dominantes de rose.

3. DongJak Bridge

DongJak Bridge

L’architecture en Corée est connue pour son respect de la couleur des matières brutes et naturelles, et les villes sont typiques par leur achromatisme frappant. Ainsi les colonnes servant de pilotis à l’un des plus fameux ponts de Séoul franchissant la rivière Han ont-ils toujours conservé la couleur grise de leur béton coulé. Pour la promotion du dernier Galaxy de Samsung, Cheil Worldwide, l’agence de communication pense à A3DC pour recolorer la ville et présenter cette forêt de piliers comme les coréens ne l’ont jamais vue, jamais imaginée. De la couleur savamment appliquée dans l’architecture, en support d’une campagne de communication pour le marché coréen. A3DC colore de tout le spectre l’emblématique DongJak Bridge de Séoul, intégrant les marquages routiers obligatoires pour sécuriser une piste cyclable urbaine. Une façon différente de voir la ville en pleine couleur... et de concevoir la navigation sur un écran de smartphone hautement et réalistement qualititatif en termes de rendu de couleurs.

4. Unibail Lyon-Confluence

Unibail Lyon-Confluence

La Confluence à Lyon est un territoire expérimental, une vitrine de l'architecture contemporaine. Pour Unibail, le cabinet d'architecture Jean-Paul Viguier & Associés, en charge de la création d'un multipôle de 60.000 m2 mixant commerces, loisirs et hôtellerie, demande à A3DC une intervention spécifique sur la couleur et l'animation graphique du bâtiment. Desservant un complexe UGC, un centre commercial, un hôtel Accor, le parking est un bâtiment central essentiel. Cent cinquante mètres de long sur 14 m de haut, la monumentalité de la façade de ce parking-silo à animer et à unifier par la couleur ne permet pas de décoration narrative ou illustrative. Sous une seconde peau de lames verticales en polycarbonate choisie par les architectes, A3DC préconise une animation par touches de couleurs chaudes, sous forme d’une pixellisation aléatoire. Le rythme et l’importance de la couleur sont décroissants, plus s’éloigne l’hôtel, destiné à rester dans une zone calme. La seconde peau permettant une perception opaque, translucide et transparente de la couleur, l’animation graphique y gagne en richesse et en profondeur… d’autant plus qu’un éclairage sophistiqué anime sa perception nocturne.

5. Hyundai Hillstate, Corée

Ce vaste programme de design immobilier a été voulu par ses commanditaires comme le guide général de la construction pour Hyundai, grand promoteur en Corée, regroupant un catalogue de colorations des façades, lors des projets d’habitation. Cette bible de référence intègre le travail des gammes chromatiques, les animations graphiques des façades et des entrées, la signalétique et le repérage par la couleur, la création des mobiliers extérieurs et des mâts d’éclairage, le paysagisme. Une somme d’information sur le design immobilier occidental, présentée comme un livre de solutions pratiques et opérationnelles, modulables selon l’ampleur des différents projets immobiliers coréens.

6. Inha University Hospital, Seoul, Corée

Inha University Hospital, Seoul, Corée

L’hôpital In-ha de Séoul est un hôpital universitaire de 804 lits, sur 16 étages, à vocation internationale, à deux pas de l’aéroport In-Cheon, Korean AirLines étant d’ailleurs son maître d’ouvrage. Ouvert en 1996, il a donné lieu à un concept global de coloration destiné à l’organisation chromatique et spatiale des ambiances de l’aménagement intérieur. La conception d’un schéma de répartition de la couleur organise des zonages homogènes : accueil, administration, espaces partagés, chambres des patients, blocs opératoires… reliés par une personnalisation fonctionnelle de la signalétique. Ouvert sur le monde, il s’est dès l’origine ouvert à l’influence du design et de l’art occidentaux, et tout particulièrement à l’impact des couleurs et des décors conçus lors des interventions de l’équipe de l’A3DC, et tout d’abord parce qu’elle est française et que Paris en porte les valeurs inégalables. Le recours aux symboles et à une signalétique simple et évidente permet d'éviter la barrière de la langue coréenne, cet hôpital ayant vocation à accueillir touristes et étrangers.

7. Gondolys, Port-Barcarès

Un projet ancien d'architecture animée mais très symptômatique d'une époque férue de couleurs et de graphismes, à l'orée des années 80. Comment signaler depuis un horizon littoral très plat les bâtiments des chantiers navals Gondolys, de façon ludique et repérable, spectaculaire et technique à la fois ? Un superlettrage disproportionné, jouant de la typographie et de la couleur, une enseigne explosant les dimensions habituelles sont utilisées comme animations graphiques sur les façades d’un bâtiment industriel aux proportions étirés. Des solutions exposées au Centre Beaubourg, où le design-couleur fait une entrée remarquable dans les collections permanentes, pour une reconnaissance officielle du métier de coloriste industriel.

8. La Haye aux Moines, Créteil

La couleur, travaillée en longues diagonales, brise les volumes traditionnels de l’architecture modulaire d’habitation collective, faisant oublier barres et tours. Les animations graphiques sur les façades de ces grands ensembles d’habitat social, à la demande du C.A.U.E. de Créteil, jouent avec la lumière et les moments du jour, comme l’ombre portée reflétée sur les angles des façades. Une expérience de la couleur en architecture citée dans l’exposition « Accords chromatiques » du Pavillon de l’Arsenal, le Centre d'information, de documentation et d'exposition d'urbanisme et d'architecture de la ville de Paris…

9. Clinique Marzet, Pau

Le projet de coloration globale d’un vaste programme immobilier de rénovation du plus célèbre pôle de santé à Pau intègre la conception des animations graphiques, la création d’ambiances colorées intérieures pour la clinique de soins Marzet (hall d’accueil, chambres, parties communes, restaurant…). Une réalisation exemplaire à l’initiative d’Icade-Sethri-Setae qui dédramatise l’accueil hospitalier et procure un véritable confort visuel à ce genre d’infrastructure médicale, dont l’ambiance se trouve, par la grâce d’un décor souple et ondulant de torrents de montagnes, les fameaux gaves pyrénéens, dessinés sur les murs, personnalisée, humanisée, facilitée et conviviale.

10. Deo-Reok Primary School

Deo-Reok Primary School

Samsung poursuit en collaboration avec A3DC la communication de son nouveau Galaxy II, en utilisant une vision colorée de l’architecture comme parabole de son offre : un smartphone dont l’écran permet une perception des couleurs plus vraies que nature. Dans une volonté de ré-émerveillement du quotidien, avec une vision enchantée manifestement polychrome du paysage, Samsung confie à A3DC le soin de colorer des architectures d’usage quotidien et banal, comme peut l’être une école maternelle, là où la fantaisie enfantine est permise. L’école Deo-Reok, une école dont l'enseignement est prioritairement musical, sur l'île de Jeju et ses marquages graphiques très signalétiques, deviennent les supports de communication du message coloriel des films publicitaires Samsung Galaxy II projetés sur tous les écrans du marché coréen.

Go Top