• Papeterie, Téléphonie & Bureautique
  • ArjoWiggins Rives
  • ArjoWiggins PopSet
  • ArjoWiggins Skin
  • Züber-Rieder Esprit de Nature
  • Züber-Rieder Mémoires de Papier
  • Züber-Rieder Mémoires de Papier
  • Thibierge & Comar Evanescent
  • Thibierge & Comar Canevas
  • Matra-Alcatel
  • Packard-Bell
  • Packard-Bell
  • Ingenico

Papeterie, téléphonie & bureautique

Vecteurs privilégiés d’une élégante modernité et d’une veille technologique constante, supports de communication bien en phase avec le monde de l’entreprise, le secteur tertiaire, l’univers des services, particulièrement sensibles aux influences les plus novatrices, parce que papeterie, téléphonie et bureautique participent également à communiquer une certaine image de marque qualitative et innovante de l’entreprise, ces trois domaines en phase avec le design-couleur sont des secteurs économiques extrêmement sensibles où la couleur peut être la valeur ajoutée du design qui fait la différence, dans des univers généralement extrêmement concurrentiels et copiés, toujours à l'affût de nouveautés et de la bonne idée conceptuelle. Car la couleur est alors en charge de communiquer l’innovation même du produit et l’avance technologique sur les concurrents. Des univers qui auront à s’ouvrir et à séduire également ceux de la vie quotidienne et de l'univers domestique...

1. ArjoWiggins

ArjoWiggins

Le papier est un support de rêve pour communiquer au mieux des impressions subtiles, des ressentis, des messages presque subliminaux, bien au-delà de ce qui sera imprimé. Son toucher, son aspect visuel, son grammage, son odeur, son grain sont des informations sensorielles… avec lesquels le monde de l’édition a appris à jouer. Ces dimensions de la polysensorialité sont du velours pour ArjoWiggins, leader européen du papier, qui a longtemps collaboré avec A3DC pour la réorganisation chromatique de ses gammes : Rives Design, Rives Tradition, Rives Letter, Rives Classic, Keaykolour, Pop'set, Skin…

2. Matra-Alcatel

Matra-Alcatel

A contre-pied des premiers portables lancés sur le marché et destinés aux professionnels, noir sérieux ou gris passe-partout, deux premières générations de téléphones, Easy & Tribu, simples et ludiques, destinées à un public jeune, et déclinées dans des couleurs franches et joyeuses. Apparentées au street wear, dans la tendance Urban chic, de nouvelles voies sont explorées, en travaillant sur des effets de matières innovants : coques transparentes et grainées, nappes fluorescentes, faces avant translucides et permutables, touches en caoutchouc mou, fort contraste assumé avec le noir de la base arrière. Le recours à la couleur reste un levier souvent utilisé en téléphonie pour le renouvellement des modèles… et des abonnements.

3. Packard-Bell

Packard-Bell

Quand le noir est couleur… Le monde de l’informatique a ses codes-couleur et le noir est majoritairement de mise, culturellement un passage obligé. Seule question : quel noir choisir ? A3DC, interrogé par Packard-Bell, propose deux nouveaux noirs pour la coloration d’unités centrales d’ordinateurs domestiques devant se démarquer de la concurrence et de l’univers très codifié de la micro-informatique : un noir froid, bleuté qu’animent des chromes brillants miroir, et un noir chaud, intégrant des paillettes rouges pour évoluer vers un brun foncé, ponctué de touches traitées couleur titanium, un or blanc, doux et chaud, encore jamais vu. Toute la connectique est déclinée de même : moniteur, écran, clavier, souris…

4. Papeterie Züber-Rieder

Papeterie Züber-Rieder

Bel exemple de collaboration à long terme, Züber-Rieder est une P.M.E. qui a basé son développement en misant sur le design, la couleur et la créativité de son offre papetière. Une expérience de design global, depuis la refonte de l’identité de l’entreprise, à la gestion de son image de marque, sa communication, ses éditions pour la diffusion de ses collections de papiers fins de création totalement innovantes, parfaitement conceptuelles, intégrant toucher, ouïe, odorat, vue. Une sensorialité, une créativité et une volonté d'innovation papetière couronnées de plusieurs Janus de l’Industrie, pour les gammes Essences de Papier et Esprit de Nature.

5. Thibierge & Comar

Thibierge & Comar

T&C est l’histoire d’une jeune entreprise de jeunes patrons, friands de design et d’innovation. Après une longue expérience dans le domaine du papier, à sentir le marché et analyser l’offre papetière, Thibierge & Comar lance sa marque sur un positionnement de spécialistes en papiers fins de création, à l’écoute des attentes des graphistes et du secteur de l’édition. Leur intuition légendaire et leur écoute permettront à A3DC de proposer des papiers jamais vus : calques colorés, papiers à effets nacrés, métallisés, iridescents… Une réussite basée sur la couleur et la séduction des collections… condamnées à un éternel rajeunissement, effet des modes oblige.

6. Hahnemühle-Moulin du Coq

Hahnemühle-Moulin du Coq

En 2010, Lana Colours présentait encore depuis une douzaine d'années une gamme de 30 teintes de papiers colorés pour les Beaux-Arts. Les qualités du papier étant reconnues (grammage 160 g/m2, surface pleine de caractère et d’intensité grâce à un grain feutre très doux sur une face, choix d’une différence de textures recto/verso...) par les artistes auxquels elle permet la possibilité de varier leurs effets, il s'agissait d'opérer un lifting du nuancier, avec l'insertion de 5 nouvelles couleurs. . Cette grande polyvalence rend la gamme idéale pour le travail au pastel, au crayon, à la mine, à la sanguine, à la craie… et aux techniques humides telles que lavis, encres, gouache, aquarelle et tempera… Si ses caractéristiques qualitatives sont objectivement optimales, la réactualisation de l'offre-couleur a permis de l’optimiser par rapport aux attentes de son marché et à l’évolution des informations colorielles, en concordance avec les tendances papetières. Un travail habituel d’harmonisation générale et de passage des couleurs conclura l’étude, sous forme d’enchaînement chromatique.

7. Papeterie Sibille-Dalle

Papeterie Sibille-Dalle

A l’image du papier cristal, à forte valeur ajoutée, qui fit la renommée des papiers Sibille dans les années 30, le groupe Sibille-Dalle s’est, depuis sa création en 1850, toujours positionné sur la fabrication de papiers spéciaux (à base de paille, de chiffons, papiers huilés, pélerines…), grâce à un centre de recherche particulièrement actif. Ainsi en 1996, Sibille imagine-t-il une gamme de papiers de toilette issus du recyclage de matériaux et de papiers d’emballage. La matière recyclée très colorée impose pour cette seconde vie du papier une gamme de couleurs saturées et déjà grisées. La réponse recommandée par A3DC est aussi élégante qu’innovante, tant au point de vue de l’écologie que de l’usage volontariste de la couleur, avec des rouleaux de papier se parant d’acidulés toniques, de couleurs épicées et de pastel grisés, oubliant volontairement la couleur rose emblématique des papiers toilette de référence de ce territoire très privé.

8. Ingenico

Ingenico

Impossible de ne pas l’avoir remarqué, impossible de ne l’avoir jamais vu, le terminal de paiement Ingenico des cartes bleues est un incontournable. Bleu comme la carte de crédit qu’on lui tend, le boîtier de paiement électronique est présent dans toutes les boutiques, au moment de tous les achats. A3DC a étudié sa couleur au mitan des années 90. Le bleu Ingenico est un bleu foncé qui évite le sérieux du noir, habituel dans le registre des paiements en ligne, et lui donne plus de légèreté, tout en maintenant cette nécessité de sérieux et de réassurance… Le bleu Ingenico, leader mondial des solutions de paiement, a la couleur de la monnaie dématérialisée, un lien avec les bleus financiers, ceux des banques, des assurances, des institutions financières et bancaires. Un bleu incontournable dans ce registre du paiement.

Go Top