• Couleurs et air du temps
  • Arc-en-ciel
  • Bleu comme une orange
  • Cercle chromatique
  • Bienvenue à l'atelier
  • Bienvenue à l'atelier
  • Bienvenue à l'atelier

L'historique

C'est au Japon, en 1961 et 1962, que Jean-Philippe Lenclos, tout jeune diplômé de l'Ecole Boulle et de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, a la révélation de la couleur, alors qu'il étudie l'architecture à l'Ecole des Beaux-Arts de Kyoto. De retour en France, il poursuit ses recherches et, tout en dressant un inventaire méthodique des couleurs de l'habitat régional, il approfondit son concept de "Géographie de la Couleur", selon lequel chaque lieu géographique, par sa géologie, son climat, sa lumière et des facteurs socioculturels locaux… engendre des comportements lors de l'utilisation de la couleur, qu'il s'agisse de l'habitat ou des biens de consommation. Théorisant son intuition et s'installant à Paris, Lenclos invente un nouveau métier, celui de designer-coloriste, exclusivement spécialisé dans l'application de la couleur en trois dimensions pour l'environnement, l'architecture et le produit industriel.

1. Couleur & architecture

Le voyage au Japon

L’intuition est venue à Jean-Philippe Lenclos au retour d’un voyage au Japon au début des années 60 : chaque lieu géographique a son vocabulaire de la couleur : géologie et ressources du sous-sol, climat et lumière, paysage, habitudes socioculturelles, éducation, religion… Tout joue dans l’usage particulier de la couleur. Sa vocation était née : éviter les grimaces dans le paysage, réfléchir et organiser la couleur quand elle s’intéresse à l’architecture, l’intégrer dans son contexte, penser à l’environnement. Une architecture est réussie quand elle ne se voit pas. Le travail de coloriste faisait ses premiers pas, fait d’humilité, de discrétion, de respect et d’attention au paysage. Jean-Philippe Lenclos fonde l’A3DC en 1978. Il fera école… et de nombreux émules dans le monde entier.

2. Couleur & nature

Dans le monde de la nature, entre contraste et intégration, gagner a toujours été l’enjeu de la couleur. Gagner pour survivre. La couleur est une arme puissante qui parle directement à la perception, captive l’attention, accroche l’œil et marque les esprits. Jean-Philippe Lenclos qui a bien compris cette dimension essentielle du design, invente dès les années 70 un métier neuf, celui de designer-coloriste. Il créé en 1978 son Atelier 3D couleur qu'il destine, le premier, à l’étude des gammes chromatiques, des schémas de coloration pour l’architecture et des gammes de couleurs pour le produit industriel. L’anniversaire des 30 ans est marqué par l’arrivée d’une nouvelle équipe en 2007, d’une seconde génération qui, depuis 2008, reprend le travail du légendaire fondateur, poursuit son œuvre, assure la relève et l’avenir de l’entreprise, tout en modernisant sa méthodologie.

3. Couleur & design

L’A3DC se passionne pour la coloration du produit industriel. Son intuition d’atelier vient de la rue, à respirer et prendre l’air du temps, s’imprégner des envies du moment, observer ce que les salons professionnels, les prospectives des cercles d’experts, la presse professionnelle, les bureaux de style et de tendances diagnostiquent pour l’avenir. Sa perception globale d’atelier lui permet de trier l’éphémère, le futile, l’inutile, le trop mode… pour se concentrer sur le plus long terme, le pérenne, le solide, afin d’établir des gammes s’épanouissant dans la durée, qualité indispensable pour l’industrie dont les cycles sont plus lents à réagir et se renouvellent moins fréquemment. Une façon tout en douceur, avec des investissements légers, d’y injecter de l’humain, du sensible, du senti, de l’émotion…

4. Couleur & culture

L'intégration d'une réflexion sur la couleur dans l'aboutissement d'un projet, que ce soit d'architecture ou de design, est une démarche hautement culturelle. La conception colorielle d'un programme doit planter ses racines dans un contexte créatif, porteur d'idées neuves, alimenté du flux permanent de la nouveauté, de l'air du temps et de l'inspiration du moment. Elle doit se nourrir à la source d'une sorte de bouillonnement de culture foisonnant, alimenté par les créateurs et les acteurs culturels majeurs, ceux qui marquent une époque par la force de leur pensée ou la justesse de leur regard porté pile sur l'époque. Avatar ou Dynamo, chacun dans leur genre, sont de formidables sources culturelles d'information. De celles qui marquent des changements d'état de la société. Celles dont A3DC dans ses études de coloration.

5. Les «enfants» de Jean-Philippe Lenclos

Trois des anciens salariés de l’A3DC sont les repreneurs naturels de l’entreprise, les nouveaux meneurs de ce changement de cap sur un siècle nouveau. Ayant tous été recruté, formé puis travaillé personnellement sous l’apprentissage de Jean-Philippe Lenclos pendant de longues années, dans cette élaboration commune et quotidienne du travail d’atelier - élèves autour du maître -, la seconde génération de l'A3DC reprend le flambeau transmis par l'inventeur de ce métier neuf, modernise l’entreprise tout en revendiquant l’héritage du fondateur. La pérennité du projet pour la défense de la couleur est assurée, respectueuse de l’acquis et de la méthode apprise. La seconde génération apporte à l’entreprise un oeil neuf sur le métier de coloriste, avec la révolution des techniques informatiques, les nouveaux langages de la couleur numérique et de l’imagerie en 3D de synthèse.

6. Nouvel atelier, nouvelle identité, nouveau site

Escalier B. Plus de trente ans après sa création, l’A3DC change de main mais pas d’esprit. La continuité est assurée, la pérennité, revendiquée. Le logotype d’entreprise est modernisé mais pas révolutionné, ses couleurs s’affirment plus en phase avec l’époque, ne s’interdisant pas d’évoluer ponctuellement au gré des grandes influences à venir, puisque tout bouge sans cesse et que rien n’est jamais figé avec la couleur... Le site Internet est revisité, conçu comme une véritable vitrine ouverte sur le monde, prêt à l’échange. Le blog historique d'A3DC, chromosapiens, est un terrain d’expression libre et léger sur la couleur, le complément parfait pour exprimer humeurs, envies, goûts et couleurs dans l’air du temps. Parce que des goûts et des couleurs aussi, l’on peut parler autour d’échanges et de partages. Un second blog, biocouleur, se passionne pour les réponses écologiques et naturelles des solutions colorantes... Et FaceBook et Twitter bouclent la boucle de cette ouverture sur le monde...

Go Top